Informations

Quels sont les animaux sur ces photos ?

Quels sont les animaux sur ces photos ?


We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.

J'ai récemment trouvé des photos de squelettes d'animaux. Est-ce que quelqu'un sait de quelle espèce il s'agit ?


Le sommet est une sorte de joint (les nageoires le trahissent) et le fond est une sorte de maki (les membres longs et minces et la queue avec le crâne étroit) mais c'est le mieux que je puisse faire à partir de ces photos. Il s'agit peut-être d'un lémurien volant, mais encore une fois, il est difficile de dire avec certitude à partir d'une seule photo sans échelle.


En biologie, qu'est-ce qu'un phylum ? (Avec des photos)

En biologie, un phylum est une division d'organisme (rang taxonomique) en dessous du royaume (comme Animalia) et au-dessus de la classe (comme Mammalia). Il y a 38 phylums d'animaux, avec neuf phylums - Mollusca, Porifera, Cnidaria, Platyhelminthes, Nematoda, Annelida, Arthropoda, Echinodermata et Chordata - constituant la grande majorité de tous les animaux. Les phylums Arthropoda (arthropodes) et Nematoda (nématodes) sont les plus réussis, le premier contenant entre 1 et 10 millions d'espèces et le second entre 80 000 et 1 million d'espèces. Les embranchements animaux sont généralement classés en deux groupes : les deutérostomes et les protostomes, qui se distinguent des différences de développement embryonnaire.

&# 13 Seuls trois nouveaux phylums d'animaux ont été découverts au cours du siècle dernier, bien que plus de dix animaux autrefois placés sous d'autres phylums aient été reconnus comme leurs propres phylums. Différents phylums ont des différences fondamentales dans leurs plans corporels, et chacun constitue un groupe monophylétique, ce qui signifie que le phylum se compose de tous les descendants d'un ancêtre commun, et aucun qui ne le sont pas. Les groupes biologiques qui peuvent comprendre de nombreux groupes phylétiques, tels que les vers, sont appelés polyphylétiques. L'évolution de la taxonomie biologique a généralement consisté à définir strictement un phylum d'un autre sur la base de différences physiques clairement descriptibles ainsi que d'une similitude génétique.

Il existe 12 phylums de plantes : les hornworts, les mousses, les hépatiques, les clubmoss et les spikemoss, les fougères et les prêles, les fougères à graines, les conifères, les cycadales, les ginko et les maidenhair, les gnetophytes et les plantes à fleurs. Parmi celles-ci, les plantes à fleurs sont les plus réussies de nos jours, constituant la majorité des plantes terrestres. Ceci est en partie dû à l'aide humaine : les plantes à fleurs sont le seul phylum de plantes qui produit des fruits. Avant l'évolution de l'homme, les plantes à fleurs connaissaient encore un grand succès, mais grâce à la coopération avec les arthropodes. La co-évolution entre les plantes à fleurs et les arthropodes est l'une des grandes réussites de l'histoire biologique.

. Les chytrides sont de minuscules champignons primitifs avec des flagelles. Le phylum glomeromycota comprend les champignons trouvés dans les racines de presque toutes les plantes, les champignons des sacs et les basidiomycota, ou « champignons supérieurs », y compris tous les champignons.

Michael est un contributeur de longue date d'InfoBloom spécialisé dans les sujets liés à la paléontologie, la physique, la biologie, l'astronomie, la chimie et le futurisme. En plus d'être un blogueur passionné, Michael est particulièrement passionné par la recherche sur les cellules souches, la médecine régénérative et les thérapies de prolongation de la vie. Il a également travaillé pour la Fondation Mathusalem, le Singularity Institute for Artificial Intelligence et la Lifeboat Foundation.

Michael est un contributeur de longue date d'InfoBloom spécialisé dans les sujets liés à la paléontologie, la physique, la biologie, l'astronomie, la chimie et le futurisme. En plus d'être un blogueur passionné, Michael est particulièrement passionné par la recherche sur les cellules souches, la médecine régénérative et les thérapies de prolongation de la vie. Il a également travaillé pour la Fondation Mathusalem, le Singularity Institute for Artificial Intelligence et la Lifeboat Foundation.


75 faits sur les animaux qui changeront votre façon de voir le règne animal

Impressionnez vos amis avec des anecdotes époustouflantes sur les dauphins, les koalas, les chauves-souris et plus encore.

Shutterstock

Avec environ 7,77 millions d'espèces animales sur la planète, le règne animal est un endroit indéniablement diversifié. Mais alors que l'étendue de la biodiversité terrestre est bien connue, les choses incroyables que nos homologues animaux peuvent faire sont souvent cachées aux humains. Des créatures à fourrure que vous n'aviez jamais imaginées embrassées à ceux qui aiment se saouler, ces faits étonnants sur les animaux ne manqueront pas d'impressionner même les plus grands amoureux des animaux.

Shutterstock

Les koalas ne semblent peut-être pas avoir beaucoup en commun avec nous, mais si vous examiniez leurs mains de plus près, vous constateriez qu'ils ont des empreintes digitales qui ressemblent à celles des humains. En fait, ils sont si similaires en ce qui concerne les boucles et les arcs distinctifs qu'en Australie, "la police craignait que les enquêtes criminelles n'aient été entravées par des empreintes de koala", selon Ripley's Believe It or Not. Tout koala qui veut commettre des crimes serait sage de le faire en portant des gants.

Shutterstock

Les perroquets peuvent être associés à des pirates, mais il s'avère que les perroquets gris d'Afrique ne ressemblent en rien aux criminels tristement avides et à la recherche de trésors. Au lieu de cela, les chercheurs ont découvert que les oiseaux colorés "s'aideront volontairement à obtenir des récompenses alimentaires" et accompliront des actes "altruistes", selon une étude de 2020 publiée dans Biologie actuelle. Co-auteur de l'étude Auguste de Bayern a noté, « les perroquets gris africains étaient intrinsèquement motivés pour aider les autres, même si l'autre personne n'était pas leur ami, alors ils se sont comportés de manière très « prosociale ».

Shutterstock

Les chiens de prairie sont des créatures bizarres pour un certain nombre de raisons : ce sont des rongeurs géants, ils creusent d'énormes maisons souterraines interconnectées et ils s'embrassent. Alors qu'ils se touchent les dents de devant afin de s'identifier lorsqu'ils semblent partager gentiment un baiser, la BBC explique que les scientifiques pensent que les chiens de prairie "" s'embrassent et se câlinent " davantage lorsqu'ils sont observés par les visiteurs du zoo ". parce qu'ils "semblaient apprécier l'attention".

Shutterstock

Les crabes peuvent être capables d'intimider d'autres créatures avec leurs griffes, mais si cela ne suffit pas, les crabes fantômes gronderont contre leurs ennemis comme un chien. Cependant, contrairement à nos amis canins, les crabes font ces bruits effrayants à l'aide de dents situées dans leur estomac. "Il y a trois dents principales - une dent médiale et deux dents latérales - qui sont essentiellement des structures allongées et dures (calcifiées). Elles font partie de l'appareil du moulin gastrique dans l'estomac, où elles se frottent les unes contre les autres pour broyer les aliments ". Jennifer Taylor, de l'Université de Californie à San Diego, a déclaré Semaine de l'actualité. Elle et ses collègues ont pu déterminer la source du bruit après avoir remarqué que "les crabes [étaient]" grognant " contre eux.

Shutterstock

Vous pourriez penser que les boxeurs ont les jabs, les crochets et les uppercuts les plus impressionnants de la planète, mais c'est la crevette mante qui possède le punch le plus rapide au monde. Voyageant à environ 50 mph, lorsqu'une crevette frappe, son petit poing de fureur (qui, bien sûr, n'est pas du tout un poing) « accélère plus vite qu'une balle de calibre .22 », selon Science. National Geographic a partagé l'histoire d'un de ces petits briseurs, expliquant qu'"en avril 1998, une créature agressive nommée Tyson a brisé le mur de verre d'un quart de pouce d'épaisseur de sa cellule. Il a rapidement été maîtrisé par des assistants nerveux et a été transféré dans un établissement plus sûr à Great Yarmouth Contrairement à son homonyme poids lourd [ancien boxeur professionnel Mike Tyson], Tyson ne mesurait que quatre pouces de long. Mais les scientifiques ont récemment découvert que Tyson, comme tous ses proches, peut lancer l'un des coups de poing les plus rapides et les plus puissants de la nature."

Shutterstock

Alors que les lions mâles attirent leur juste part d'attention grâce à leur crinière impressionnante, ce sont les lions femelles qui font l'essentiel du travail lorsqu'il s'agit de nourrir leur famille. « Les lionnes, et non les lions mâles, chassent la plupart du temps pour leur fierté », selon CBS News. "Les lionnes chassent environ 90 pour cent du temps, tandis que les mâles protègent leur fierté."

Shutterstock

Les narvals sont différents de la plupart des autres baleines car ils ont ce qui semble être une défense géante. Mais ce n'est pas du tout une défense, ce que vous voyez est une dent. de l'Université Harvard Martin Nweeia a déclaré à la BBC que "la dent est presque comme un morceau de peau dans le sens où elle a toutes ces terminaisons nerveuses sensorielles", ajoutant qu'elle est "essentiellement construite à l'envers".

Shutterstock

Les chiens sont bien connus pour être le meilleur ami de l'homme, et il s'avère que c'est une relation qui remonte à plus longtemps que vous ne le pensez. Selon Guinness World Records, la plus ancienne race connue de chien domestiqué remonte à 329 av. "Les chiens Saluki étaient vénérés dans l'Egypte ancienne, étant gardés comme animaux de compagnie royaux et étant momifiés après la mort", notent-ils. "Il y a des sculptures trouvées à Sumer (aujourd'hui le sud de l'Irak) qui représentent un chien, ressemblant étroitement à un saluki, qui remontent à 7000 avant JC."

Les chats traînent également autour des humains depuis des milliers d'années. Guinness World Records rapporte que nous domestiquons des chats depuis 9 500 ans. La preuve en est venue en 2004 lorsque les « os d'un chat ont été découverts dans le village néolithique de Shillourokambos à Chypre. La position du chat dans le sol était à côté des os d'un humain, dont l'état de conservation similaire suggère fortement qu'ils étaient enterrés ensemble."

Shutterstock

Les macareux ont sûrement de quoi être fiers de leur beau bec, mais les oiseaux de mer sont aussi assez malins. Selon une étude de 2019 publiée dans Actes de l'Académie nationale des sciences (PNAS), des macareux moines au Pays de Galles et en Islande ont été observés "en utilisant spontanément un petit bâton en bois pour se gratter le corps". En effet, dans une vidéo partagée par Science, on peut voir un petit macareux ramasser une petite brindille avant de l'utiliser pour gratter un point qui démange sur son ventre.

Shutterstock

"La plupart des humains (disons 70 à 95 %) sont droitiers, une minorité (disons 5 à 30 %) sont gauchers", selon Scientifique américain. Et il en va de même pour les grands dauphins. En fait, les nageurs avertis sont même Suite droitier que nous. Une équipe dirigée par le Dolphin Communication Project de Floride a examiné le comportement alimentaire des grands dauphins et a découvert que les animaux se tournaient vers leur gauche 99,44% du temps, ce qui "suggère en fait un biais du côté droit", selon IFL Science. . "Il place le côté droit et l'œil droit du dauphin près du fond de l'océan pendant qu'il chasse."

Si vous vous trouvez un jour dans le quartier des "médianes de Broadway aux 63e et 76e rues" à New York, gardez un œil sur le sol pour repérer les créatures rampantes et vous pourriez apercevoir quelque chose de rare. C'est là que se trouve la "ManhattAnt", une fourmi qui ne vit que dans une petite zone de la ville. "C'est un parent de la fourmi des champs, et on dirait qu'elle vient d'Europe, mais nous ne pouvons la comparer à aucune des espèces européennes", Rob Dunn, professeur de biologie à l'Université d'État de Caroline du Nord, a déclaré au Poste de New York. Dunn et son équipe ont découvert la variété de fourmi isolée en 2012.

Shutterstock

Les vaches doivent faire face à des mouches embêtantes qui sont plus qu'ennuyeuses pour les créatures dociles. Heureusement, les agriculteurs peuvent désormais protéger leurs animaux en les peignant avec des rayures zébrées. Selon une étude de 2019 publiée dans PLOS Un, "le nombre de mouches piqueuses sur les vaches noires japonaises peintes avec des rayures noires et blanches était significativement inférieur à celui des vaches non peintes et des vaches peintes uniquement avec des rayures noires." IFL Science suggère que cela pourrait fonctionner parce que "les rayures peuvent provoquer une sorte de camouflage de mouvement ciblé sur la vision des insectes, les confondant beaucoup de la même manière que les illusions d'optique … nous confondent".

Shutterstock

Les singes sont indéniablement mignons. Ils peuvent aussi être sacrément dégoûtants. Les singes capucins, par exemple, urinent sur leurs mains et leurs pieds lorsqu'ils se sentent « excités ». "Nous pensons que les mâles alpha pourraient utiliser le lavage d'urine pour transmettre des sentiments chaleureux et flous aux femelles, que leur sollicitation fonctionne et qu'il n'y a pas besoin de s'enfuir", primatologue Kimran Miller a déclaré à NBC News. "Ou ils pourraient le faire parce qu'ils sont excités." De toute façon, euh !

Shutterstock

Les personnes qui viennent de différentes régions du monde ont tendance à parler avec des inflexions, des fluctuations et des modèles spécifiques à leur région d'origine. Apparemment, la même chose peut être dite pour les baleines. Des chercheurs de l'Université Dalhousie au Canada et de l'Université de St. Andrews au Royaume-Uni ont trouvé des preuves qui semblent montrer que les baleines dans les Caraïbes ont un « accent » différent de celui des baleines dans d'autres océans.

Shutterstock

A Nanning, la capitale de la province chinoise du Guangxi, un homme nommé Pang Cong a un animal assez remarquable vivant dans sa ferme : un cochon de 1102 livres. C'est à peu près la même taille qu'un ours polaire mâle adulte. Selon Bloomberg, des porcs massifs de cette taille "peuvent se vendre plus de 10 000 yuans (1 399 $), soit plus de trois fois le revenu disponible mensuel moyen" dans la région.

National Geographic via YouTube

Les requins présentent des caractéristiques enviables et terrifiantes, comme leur design élégant et leurs dents acérées comme des rasoirs. Et tandis que les requins qui brillent dans le noir ressemblent à quelque chose que vous verriez dans un film de science-fiction, ils sont totalement réels, comme le note une étude de 2019 publiée dans iScience. Les chercheurs savaient déjà que certaines espèces de requins produisent une lueur que seuls les autres requins peuvent voir, mais maintenant, les scientifiques ont découvert que « des métabolites de petites molécules jusque-là inconnus sont la cause de la lueur verte », selon CNN. Cette lueur "aide les requins à s'identifier et même à lutter contre l'infection au niveau microbien".

Shutterstock

Bien que ce ne soit pas un secret que les escargots ont des coquilles, vous ne saviez probablement pas que certains ont en fait des coquilles velues. Ces poils sont plutôt pratiques à avoir, car ils aident un escargot à coller aux surfaces humides comme les feuilles.

Shutterstock

Les vachers pondent leurs œufs dans les nids d'autres espèces d'oiseaux, ce qui signifie que les plus petits ont éventuellement besoin de renouer avec les leurs le moment venu. Et quand ce moment arrive, les jeunes oiseaux ont une astuce pour savoir à qui s'adresser. "Les vachers juvéniles reconnaissent et s'associent facilement à d'autres vachers. C'est parce qu'ils ont une poignée de main ou un mot de passe secret", selon Science Daily. Pour le dire plus simplement, ils utilisent "un appel de bavardage spécifique" pour se faire signe.

Shutterstock

Si vous avez des meilleurs amis qui existent depuis votre enfance, alors vous avez quelque chose en commun avec les diables de Tasmanie. Des recherches ont montré que les diables de Tasmanie nouent des liens lorsqu'ils sont jeunes et durent toute leur vie. Comme Zoos Victoria's Marissa Parrott a déclaré à IFL Science : "Dans la nature, lorsque les bébés diables quittent leur maman, nous pensons qu'ils socialisent tous ensemble." Comme le note le site Web, "les jeunes diables ont leurs propres tanières", "s'engagent dans des soirées pyjama amicales" et lorsqu'ils en ont l'occasion, ils préfèrent "partager avec leurs… amis d'origine".

Shutterstock

Ceux qui se retrouvent en présence d'un grizzli voudront sûrement rester hors de portée des griffes super acérées de cet animal. Mais ils voudront certainement aussi rester hors de la bouche du grizzly, car ces créatures "ont une force de morsure de plus de 8 000 000 pascals", selon National Geographic. Cela signifie que les grizzlis peuvent littéralement écraser une boule de bowling entre leurs mâchoires. Aïe !

Shutterstock

Vous pourriez penser que la taille massive d'une baleine est le seul avantage dont elle aurait besoin pour chasser en eaux libres. Mais les baleines à bosse s'associent en fait pour utiliser une technique de "filet à bulles" afin d'attraper leurs proies. "Parfois, les baleines nagent dans une spirale ascendante et soufflent des bulles sous l'eau, créant un" filet "de bulles circulaire qui rend plus difficile la fuite des poissons", a-t-il ajouté. Actualités scientifiques rapports.

Shutterstock

Lorsque vous entendez une mouche domestique bourdonner dans votre maison, vous pourriez être agacé par le son persistant. Cependant, la prochaine fois que cela se produit, essayez de vous apaiser en notant que le parasite en suspension dans l'air bourdonne en fait dans une touche F. Comme c'est mélodieux !

Shutterstock

Si vous pensiez déjà que les anguilles étaient un peu effrayantes, alors ce fait ne vous fera pas vous sentir mieux à leur sujet. Les murènes ont ce qu'on appelle des mâchoires pharyngées, qui sont une deuxième paire de "Extraterrestre« style » des mâchoires situées dans la gorge et émergeant pour saisir une proie avant de tirer le malheureux repas dans l'œsophage de l'anguille.

En Nouvelle-Zélande, les surfeurs ont remarqué la même chose que ceux qui surfent sur les vagues en Californie : les canards peuvent surfer. Les oiseaux le font pour attraper de la nourriture ou simplement pour se déplacer rapidement dans l'eau. Journaliste sportif Francis Malley repéré une cane femelle et ses bébés attrapant une vague et dit au Héraut de Nouvelle-Zélande, "La mère surfait sur le ventre sur la chaux. Je n'avais jamais surfé avec des canards auparavant, donc c'était une première."

Shutterstock

Ils peuvent être mignons, mais leur morsure peut tuer. Selon Science populaire, ces adorables animaux sécrètent des toxines à partir d'une glande située au creux de leurs bras intérieurs. Leurs morsures ont causé un choc anaphylactique et même la mort chez l'homme. Mieux vaut faire attention !

Shutterstock

Vous pourriez penser que les pigeons sont… pas si intelligents. Mais il s'avère qu'ils sont en fait assez intelligents. En fait, une étude de 2011 publiée dans la revue Science ont découvert que les oiseaux sont capables de faire des mathématiques au même niveau que les singes. Au cours de l'étude, les pigeons ont été invités à comparer neuf images, chacune contenant un nombre différent d'objets. Les chercheurs ont découvert que les oiseaux étaient capables de classer les images en fonction du nombre d'objets qu'elles contenaient. En termes simples, ils ont appris que les oiseaux savaient compter !

Shutterstock

Les vaches peuvent bénéficier de rayures artificielles, mais les zèbres ont la vraie affaire. Un rapport de 2012 publié dans le Journal de biologie expérimentale suggère que les rayures noires et blanches des zèbres peuvent être une caractéristique évolutive pour repousser les morsures de taons nuisibles. "Un modèle de cheval à rayures zébrées attire beaucoup moins de taons que les équivalents homogènes noirs, bruns, gris ou blancs", ont écrit les chercheurs.

Shutterstock

Les humains ne sont pas les seuls animaux à apprécier un verre ou deux. Une étude de 2015 publiée dans la revue Science ouverte de la Royal Society révèle que les chimpanzés de Guinée avaient un penchant pour s'imbiber de sève de palmier fermentée et s'enivrer dans le processus.

Jiri Prochazka / Shutterstock

Alors que de nombreux scientifiques pensent que l'utilisation d'outils chez les dauphins est un phénomène relativement nouveau, une étude de 2017 publiée dans Lettres de biologie suggère que les loutres utilisent peut-être des outils depuis des millions d'années. Les loutres de mer utilisent fréquemment des rochers pour briser des proies bien blindées, comme les escargots.

Shutterstock

Pourquoi tolérer le froid alors que vous pourriez simplement vous geler ? Selon Étage Kenneth, professeur à l'Université Carleton à Ottawa, les grenouilles subissent des cycles de gel-dégel répétés. "Nous avons de fausses sources ici tout le temps où il fait très chaud et toute la neige fond et puis soudainement - bam - le vent vient du nord et il est redescendu à moins 10, moins 15 [Celsius], et ils vont bien ", a déclaré Storey National Geographic.

Shutterstock

Les chevaux mâles ont 40 à 42 dents permanentes, tandis que les femelles n'en ont que 36 à 40. Selon le VCA Animal Hospital, le but initial de ces dents supplémentaires était de servir d'armes de combat.

Shutterstock

Si vous pensiez que votre chat avait sommeil, attendez d'entendre parler des koalas. Selon l'Australian Koala Foundation, ces mignonnes dorment entre 18 et 22 heures par jour. Les régimes alimentaires des koalas nécessitent beaucoup d'énergie pour être digérés, c'est pourquoi ils doivent faire autant de siestes.

Shutterstock

Non, ce n'est pas parce qu'ils sont si professionnels - c'est une forme modernisée d'"activité", le mot utilisé à l'origine pour décrire un groupe de ces mammifères apparentés à la belette.

Shutterstock

Et oui, ils sommes appelé bras, pas tentacules. Selon la Bibliothèque du Congrès, les animaux peuvent goûter et saisir avec les ventouses sur leurs bras. Encore plus impressionnant ? Les pieuvres sont capables de se déplacer à des vitesses allant jusqu'à 25 miles par heure.

Shutterstock

Vous savez déjà que les dauphins sont intelligents. Mais saviez-vous qu'ils ont même leur propre nom ? Une étude de 2013 publiée dans PNAS ont découvert que les grands dauphins développent des sifflements spécifiques les uns pour les autres.

Shutterstock

Les rennes ont un beau baby blues, mais seulement en hiver ! Selon le Conseil de recherches en biotechnologie et sciences biologiques, "les yeux des rennes de l'Arctique changent de couleur au fil des saisons, passant de l'or au bleu, s'adaptant aux changements extrêmes de niveaux de lumière dans leur environnement". Le changement de couleur a un impact sur la façon dont la lumière est réfléchie à travers la rétine des animaux et améliore leur vision.

Shutterstock

Les scientifiques pensent que c'est pour éviter les coups de soleil pendant qu'ils mangent. Les langues des animaux mesurent également environ 20 pouces de long.

Shutterstock

Dans les eaux animées, les lamantins pousseront les alligators à passer devant, et les alligators obligent généralement.

Shutterstock

Tout dans la vie est lent pour ces mammifères endormis. La plupart des paresseux n'iront à la selle qu'une fois par semaine, et cela peut leur prendre jusqu'à 30 jours pour digérer complètement une seule feuille. À titre de comparaison, il faut en moyenne 12 à 48 heures à un être humain pour ingérer, digérer et éliminer les déchets alimentaires.

Shutterstock

Vous savez probablement que les chats adorent parler à leurs humains. Mais saviez-vous qu'il est peu probable que votre ami félin interagisse de la même manière avec un autre chat ? C'est parce qu'à part les chatons qui miaulent sur leur mère, les chats ne miaulent pas sur les autres chats.

Shutterstock

Les éléphanteaux suceront leur trompe pour se réconforter. Les bébés le font pour la même raison que les humains (cela imite l'action d'allaiter leur mère).

Shutterstock

Selon Bat Conservation International, les chauves-souris donnent naissance à des bébés, appelés chiots, qui peuvent peser jusqu'à un tiers du poids de la mère. Si cela ne vous semble pas beaucoup, imaginez une personne donnant naissance à un bébé de 40 livres.

Shutterstock

Toutes les créatures ne se dirigent pas vers des climats plus chauds lorsqu'il fait froid, ce qui signifie qu'elles doivent apprendre à survivre dans des conditions froides. Les tortues peintes doivent s'adapter aux étangs gelés, ce qui limite leur accès à l'air au-dessus de l'eau. Ils le font en respirant par leurs fesses, en particulier l'orifice polyvalent appelé cloaque. Grâce à un processus appelé respiration cloacale, les tortues sont capables d'obtenir de l'oxygène directement de l'eau qui les entoure.

Shutterstock

Bien que vous puissiez penser que Fido a la même expérience de dîner que vous, il a en fait un arrangement de papilles gustatives très différent. Les humains ont environ 9 000 papilles gustatives, tandis que les chiens n'en ont que 1 700 environ. Et s'ils peuvent identifier les quatre mêmes sensations gustatives que les humains, les chiens n'aiment pas le sel.

Shutterstock

On pense qu'ils ont jusqu'à un million de cheveux par pouce carré. Leur fourrure se compose de deux couches et est conçue pour emprisonner une couche d'air à côté de leur peau afin que leur peau ne soit pas mouillée.

Shutterstock

Selon une étude de 2018 publiée dans Copéia, les alligators n'ont souvent pas atteint leur taille maximale avant 33 ans.

Shutterstock

Leurs pouvoirs législatifs, cependant, sont encore à débattre.

Shutterstock

Les léopards des neiges ont des cordes vocales moins développées que leurs congénères de grande taille, ce qui signifie qu'ils ne peuvent pas rugir, mais émettent à la place un son semblable à un ronronnement appelé chuff. Pour une étude de 2010 publiée dans le Journal biologique de la société linnéenne, les scientifiques ont recherché pourquoi certains chats ont un miaulement plus aigu que d'autres. Ils ont découvert que ce n'est pas la taille qui détermine l'appel d'un chaton, mais l'habitat.

Shutterstock

Les salamandres sont les seuls vertébrés qui peuvent remplacer leur peau, leurs membres, leur queue, leurs mâchoires et leurs épines à tout âge. D'un autre côté, les humains peuvent régénérer les bourgeons des membres perdus sous forme d'embryons et le bout des doigts en tant que jeunes enfants.

Shutterstock

Les contribuables et les organismes de bienfaisance en matière de santé financent des expériences sur les animaux en dollars

Les animaux sont également utilisés dans des tests de toxicité menés dans le cadre de programmes de tests réglementaires massifs qui sont souvent financés par l'argent des contribuables américains. L'Environmental Protection Agency, la Food and Drug Administration, le National Toxicology Program et le U.S. Department of Agriculture ne sont que quelques-uns des organismes gouvernementaux qui soumettent les animaux à des tests brutaux et douloureux.

Le gouvernement fédéral et de nombreux organismes de bienfaisance dans le domaine de la santé gaspillent l'argent précieux des contribuables et des donateurs bien intentionnés pour des expérimentations animales dans des universités et des laboratoires privés, au lieu de soutenir des cliniques prometteuses, in vitro, épidémiologiques et autres études non animales qui pourraient réellement bénéficier aux humains.


Phylum Chordata – Accords

Cette phylum possède certains des animaux les plus familiers, y compris des mammifères tels que les humains. Il a des vertébrés tels que les reptiles, les oiseaux et les mammifères, les invertébrés marins tels que les ascidies et les tulipes de mer et les animaux marins segmentés (tels que les lancettes) avec des corps allongés. Avec la myxine, les vertébrés forment la subdivision Craniata. D'autres incluent les tuniciers (Urochordata) et les lancettes (Cephalochordata). Les caractéristiques des cordés comprennent une notocorde, un cordon nerveux dorsal creux, des fentes pharyngées et une queue post-anale. La plupart de ces animaux présentent une ou plusieurs de ces caractéristiques, au moins pendant une courte période au cours de leur cycle de vie.

Classe Mammalia – Mammifères

Ces animaux ont des poils ou de la fourrure et sont capables de réguler la température corporelle, de donner naissance à des bébés pleinement formés et de produire du lait pour nourrir leurs petits. Des exemples de mammifères sont les singes, les chiens, les éléphants, les hippopotames, les écureuils et autres rongeurs, les koalas, les kangourous et les humains. Les mammifères marins comprennent les baleines et les dauphins.

Amphibiens de classe –

Les amphibiens pondent des œufs, généralement dans l'eau. La plupart d'entre eux respirent par les poumons et la peau. Alors que certains ont des branchies, certains amphibiens ne respirent que par la peau car ils n'ont pas de poumons. Ces animaux ne peuvent pas réguler leur température corporelle et peuvent vivre à la fois sur terre et dans l'eau. Bien que certaines espèces soient arboricoles, il existe également des amphibiens fouisseurs.

Classe Reptilia – Reptiles

Aimeriez-vous écrire pour nous? Eh bien, nous recherchons de bons écrivains qui veulent faire passer le mot. Contactez-nous et nous discuterons.

Les reptiles parcouraient la Terre avant l'âge des dinosaures, et ces animaux s'adaptent bien aux changements de l'environnement. Les dinosaures étaient en fait un clade de reptiles connu sous le nom de Dinosaurie. Des exemples de reptiles existants sont les alligators, les crocodiles, les lézards, les serpents, les tortues, etc. Ces animaux ne peuvent pas réguler la température corporelle par eux-mêmes. D'autres caractéristiques incluent une peau sèche couverte d'écailles et d'œufs amniotiques.

Classe Aves – Oiseaux

Il existe plus de 8000 espèces d'oiseaux différentes, dont des perroquets, des moineaux, des pigeons, des oies, des mouettes, etc. Ils ont des ailes à plumes, ce qui leur permet de voler des becs sans dents et des os légers qui facilitent leur vol. Les oiseaux peuvent respirer même à haute altitude et pondent des œufs à coquille dure.

L'eau abrite plus de 20 000 types de poissons différents. Ils ont des branchies et manquent de membres. Auparavant, les poissons appartenaient à la classe Poissons, mais cette classification n'est plus utilisée. Quelques exemples de poissons sont les requins, les poissons rouges et le hareng.

Phylum Echinodermata – Echinodermes

Les échinodermes phylum se compose d'animaux tels que les étoiles de mer, les oursins, les concombres de mer, etc. Le phylum compte environ 7000 espèces d'animaux marins à symétrie pentamère (cinq points). La plupart de ces animaux sont en forme d'étoile, sphériques ou allongés. La plupart d'entre eux ont un exosquelette épineux et n'ont pas de tête distincte. La locomotion est réalisée à l'aide de pieds tubés.

Phylum Hemichordata – Hémichordés

Le phylum compte environ 100 espèces qui possèdent certaines des caractéristiques des cordés. C'est pourquoi le phylum est nommé Hemichordata. La caractéristique de ces animaux marins est que leur corps est divisé en trois parties - la partie antérieure avec un lobe préoral, un collier et le tronc. Les vers glands sont parmi les membres éminents de ce phylum. Ce sont des organismes solitaires ressemblant à des vers qui vivent dans des terriers. D'autres incluent les ptérobranches (vus en colonies) et les graptolites.

Phylum Xenacoelomorpha

Il s'agit d'un nouveau phylum qui contient des xénoturbellides et des acoelomorphes. Il a été découvert que ces vers marins simples sont étroitement liés aux oursins et même aux humains. Ainsi, il a été décidé de les classer sous l'infrakingdom Deutérostomie. Bien que les xénoturbellides et les acoelomorphes aient une structure corporelle simple, les scientifiques pensent qu'ils ont un ancêtre commun. On pense également que les autres deutérostomes complexes descendent de cet ancêtre.

Phylum Cnidaria – Méduse, Anémones de Mer …

Communément appelés Cnidaires, il existe environ 9 000 espèces d'animaux aquatiques dans ce phylum. La plupart d'entre eux se trouvent dans l'eau de mer et beaucoup ont des organites urticants spécialisés. Les cnidaires les plus populaires sont les méduses, les anémones de mer, les coraux et les navires de guerre portugais. Ce groupe se compose généralement de deux types d'animaux, à savoir les polypes (vie fixe, solitaire ou coloniale) et les méduses (nage libre). La reproduction est asexuée (bourgeonnement) chez les polypes et sexuée chez les méduses.

Phylum Ctenophora – Peigne Gelées

Autrement connu sous le nom de gelée de peigne ou de noix de mer, les cténophores sont des animaux marins au corps gélatineux. Ils ont des cils ressemblant à des cheveux qui les aident à nager. Ces touffes de cils ont l'apparence d'un peigne et l'animal a donc reçu le nom de gelée de peigne. Il existe environ 100 à 150 espèces de cténophores, dont la plupart sont hermaphrodites.

Phylum Placozoa

Les placozoaires sont des animaux multicellulaires non parasites qui sont considérés comme la forme la plus simple d'invertébrés. Le corps d'un placozoaire est composé de milliers de cellules disposées en une plaque à deux couches. Le corps aplati d'un placozoaire a une épaisseur d'environ un millimètre et il se déplace à l'aide de cils. Bien que l'on pense que le phylum a un seul genre Trichoplax, avec une seule espèce Trichoplax adhaerens, il a été supposé qu'il y a plus de placozoaires dans le monde. Treptoplax reptans est une autre espèce qui a été décrite en 1896. Cependant, l'organisme n'a pas été vu après cette année.

Phylum Porifera – Éponges

Cette phylum se compose d'animaux multicellulaires simples qui se trouvent principalement dans les habitats aquatiques. Une éponge typique a des pores appelés ostia, présents sur tout le corps, et une grande ouverture sur le dessus, appelée osculum. Les cellules du corps sont maintenues ensemble si lâchement qu'elles ne forment pas de tissus. La nourriture et l'oxygène circulent à travers les nombreux canaux du corps. La reproduction peut être sexuée ou asexuée. Il existe environ 15 000 espèces existantes qui sont classées en trois classes. Il existe une quatrième classe qui se compose de certaines espèces éteintes.

Phylum Arthropoda – Insectes, Arachnides, Crustacés …

Avec plus d'un million d'espèces décrites, Arthropodes est considéré comme le plus grand phylum du règne animal. Tous les arthropodes ont des pattes articulées et des exosquelettes visibles qui tombent périodiquement. Des exemples d'arthropodes comprennent les arachnides (scorpions, araignées, etc.), les insectes tels que les guêpes et les charançons, les crustacés (crabes et homards) et les myriapodes tels que les mille-pattes et les mille-pattes. Les arthropodes ont un corps à symétrie bilatérale, qui est segmenté en tête, thorax et abdomen. Les jambes articulées permettent de marcher, nager, se nourrir et sentir facilement. Les poumons du livre forment l'organe respiratoire de ces animaux.

Phylum Kinorhyncha – Dragons de boue

Ce phylum est composé d'une quinzaine d'espèces d'invertébrés marins qui vivent dans la boue ou le sable. Communément appelés dragons de boue, ces animaux ont une longueur inférieure à un millimètre. Le corps d'un Kinorhynch a 13 segments avec de nombreuses épines. La membrane externe sécrète une cuticule dure, qui se détache plusieurs fois, jusqu'à ce que l'organisme se transforme en adulte.

Phylum Loricifera

Il existe environ 100 espèces de Lorciferans qui sont des animaux microscopiques qui se trouvent dans les sédiments marins. Bien qu'un Lorciferan soit microscopique, son corps est composé d'environ 10 000 cellules et possède un cerveau, un système digestif, des organes excréteurs et une multitude d'organes spécialisés. Il a un revêtement extérieur protecteur qui aide l'organisme à s'attacher au gravier.

Phylum Nematoda – Vers ronds

Ce phylum se compose de nombreuses espèces avec des habitats variés. Beaucoup d'entre eux sont de nature parasitaire. Les ascaris, les filaires, les ankylostomes, les oxyures et les trichures sont des nématodes parasites de l'homme. Certains sont bénéfiques pour la lutte antiparasitaire et ils sont utilisés pour l'élimination biologique de certains insectes. Ils ont un corps en forme de tube avec des muscles longitudinaux de section ronde et une cuticule dure.

Phylum Nematomorpha – vers de crin de cheval

This phylum has around 200 species of long, slender worms that are found in different parts of the world. While most of them inhabit fresh-water habitats, some are found in marine waters too. They are endoparasitic in aquatic crustaceans and arthropods during their larval and juvenile stages. They look similar to nematodes and hence, the name Nematomorpha. These organisms have a length of around 50 to 100 centimeters, and they are found to tie themselves in knots. So, they are also termed as Gordian worms (derived from the Gordian knot).

Phylum Onychophora – Velvet Worms

There are more than 100 species of terrestrial, worm-like organisms in the phylum Onychophora. They have slightly flat cylindrical bodies and multiple stub feet that are hollow. They have slime glands which produce adhesives that harden rapidly. These organisms squirt the slime at their prey and entangle the latter.

Phylum Priapulida – Penis Worms

These marine worms are named after their eversible proboscis, which is shaped like a penis. So, the phylum is named after the Greek God of fertility – Priapus. These worms are mostly seen in shallow waters and mud. They can be seen in varying sizes that may range from 1 mm to 40 cm. A penis worm has a cylindrical body, and its proboscis has longitudinal ridges.

Phylum Tardigrada – Water Bears

As the name rightly suggests, the organisms that make up this phylum live in water. These organisms can tolerate a wide range of extreme temperature and pressure. They can also withstand strong radiations that are more than lethal for humans. A Tardigrada has a segmented body and eight legs. There are around 1200 species in this phylum.

Phylum Annelida – Segmented Worms

This group consists of segmented worms, such as earthworms and leeches. There are around 17,000 species of annelids that are found in a wide range of habitats. While some are terrestrial, others can be found in freshwater as well as the marine environment. Most of the segmented worms have soft bodies that are bilaterally symmetrical. Each segment has bristles (known as chaetae) which help them move. While reproduction is usually sexual, they can also regrow broken body segments.

Phylum Brachiopoda – Lamp Shells

These marine organisms resemble clams in appearance. There are around 300 species of Brachiopods which are usually found in the extreme cold waters in the depth of oceans. Each individual has two unequal shells that are located on the upper and lower sides of its body. The shells are joined at the rear part, while the front remains open. There are two types of Brachiopods – articulate and inarticulate. Articulates have toothed hinges, whereas inarticulates have untoothed hinges.

Phylum Bryozoa – Sea Mats

This phylum has around 4000 aquatic invertebrate animals that are often found to live in colonies, that are attached to substrates. The members of each colony are found to be genetically identical. Each individual has a length of around 0.5 mm, and has a specialized structure (called lophophore) that helps it in filter feeding. The retractible lophophore has tentacles with cilia. While most of the species are colonial, the phylum has some solitary species too. Certain species discovered recently, float instead of attaching themselves to substrates.

Phylum Kamptozoa (Entoprocta) – Goblet Worms

These tiny, transparent aquatic animals have goblet-shaped bodies with long stalks. The goblet-shaped part has tentacles with cilia. These tentacles move and generate water currants, so that food particles can be drawn into the mouth. Both the anus as well as the mouth are located in this part. While most of them grow in colonies, certain species are solitary. There are around 200 species in this phylum.

Phylum Mollusca – Molluscs

With around 100,000 species, Mollusca is the largest phylum of marine animals. This phylum includes slugs, snails, squids, mussels, clams, and even octopuses. Slugs and snails make up 80% of the phylum. Most of the molluscs have a strong, muscular foot that helps them to swim, attach themselves to substrate, and burrow. They possess a rasping tongue that can rip off materials. While a majority of them are marine, some are terrestrial and others live in freshwater. Those living in water breathe through gills, while those living on the land have fully developed lungs.

Phylum Nemertea – Ribbon Worms

Also known as proboscis worms, there are around 1200 species in the phylum Nemertea. Members of this phylum are found across the world, and many of them inhabit marine waters. They have long, thin bodies with the mouth at one end, and the anus at the other. They have a proboscis that is almost as long as their bodies. It is kept inside the cavity called rhynchocoel. The organism ejects its proboscis so as to catch prey.

Phylum Phoronida – Horseshoe Worms

Like Bryozoans, Phoronids are marine animals that indulge in filter feeding, using their lophophores. The body of a horseshoe worm has three parts – the lophophore (with tentacles) located near the mouth, the tube-like trunk, and a flask-shaped bottom (ampulla). Food is drawn into the mouth by the lophophore, which is also responsible for gaseous exchange. Digestion happens in the ampulla. When threatened, the animal may retract into the ampulla.

Phylum Sipuncula – Peanut Worms

This phylum has around 150 to 200 marine worms that are mostly found in deep oceans. These unsegmented worms have cylindrical trunks, and a retractible anterior part called the introvert. The mouth, which is located at the tip of the introvert, is mostly surrounded with tentacles. When threatened, these worms retract their bodies and resemble peanut kernels in shape. So, they are also called peanut worms.

Phylum Acanthocephala – Spiny-headed Worms

There are around 1150 species of parasitic worms in this phylum. They have a retractible proboscis which is globular or cylindrical in shape. The proboscis has spines that are used for burrowing into the gut of the host. The spines are also beneficial for holding on to the gut wall. Even the body of this worm may have spines. During the early stage of their lives, these worms live inside invertebrates, and later they inhabit the gut of vertebrates.

Phylum Gastrotricha – Gastrotrichs

This phylum has around 700 species of small, worm-like organisms that are found in both marine and freshwater habitats. Some species are terrestrial and can be found on land. The body of a gastrotrich is covered with spines, bristles, or scales. Most of them have adhesive glands, which help them get attached to substrates. The cilia on their bodies aid movement. The body is spindle-shaped and ventrally flat, and the head is less distinct.

Phylum Gnathostomulida – Jaw Worms

This phylum has a few species of microscopic marine worms that inhabit the mud and sand in shallow coastal waters. Most of them have a maximum body length of 1 mm, and are slender. They have a ciliated covering and the cilia help them in movement. The mouth is located beneath the head. The characteristic feature of these worms is their muscular pharynx with strong jaws that are shaped like forceps. Hence the name jaw worms.

Phylum Micrognathozoa

This phylum has a single genus that has only one species – Limnognathia maerski. These microscopic animals are found in the homothermic springs located in Disko Island, Greenland. They are among the smallest animals on the Earth, as they have a length of around one-tenth of a millimeter. Though minute, this organism has a large brain and a jaw that has 15 separate segments,

Phylum Orthonectida – Orthonectids

This is also a small phylum with a few small parasitic animals. They are multicellular animals that are parasitic on marine invertebrates. These ciliated animals move freely inside the bodies of their hosts. The phylum has around 20 species that are classified into two families.

Phylum Platyhelminthes – Flatworms

This phylum has around 30,000 species with unsegmented, flat, soft bodies. While some species are free-living, many are parasitic in nature. Parasitic flatworms have a complex life cycle with multiple hosts. Flatworms derive nutrients and oxygen through their body surfaces, and they lack body cavities. Flukes and tapeworms belong to this phylum.

Phylum Rhombozoa (Dicyemida)

This phylum has tiny parasites with simple body structures. The body of a Rhombozoan is made up of an axial cell that is covered with ciliated cells. The organism uses the anterior part of its body to attach itself to the renal appendages of cephalopods. In short, Rhombozoans are parasitic on cephalopods.

Phylum Rotifera – Rotifers

Rotifers are free-living, aquatic animals that are microscopic in size. The phylum has around 1700 species, and most of them are found in freshwater bodies. While some are sessile, other move freely. These animals have varying body shapes, but are mostly cylindrical. Their characteristic feature is the corona with a ring of cilia, on the head.

Phylum Chaetognatha – Arrow Worms

The phylum has around 125 species of predatory marine species. Most of them have long, transparent bodies. The body of an arrow worm has a distinct head, trunk, and tail. It has hooks and spines on both sides of its head. These carnivorous animals use these hooks and spines for catching prey.

This is only a brief overview about classification of animal species. With millions of animal species on the Earth, it is difficult to describe each class, order, family, genus, and species. Hope the article has helped you understand how different types of animals are classified under different phyla.

Articles Similaires

Amoeba is a simple, single-celled eukaryotic organism that lacks a definite shape. Being a unicellular organism, it shows a unique mode of feeding and locomotion. To know more about the&hellip

Earthworms are intriguing creatures that play a discreet, yet vital role in the natural cycle of life. In this BiologyWise article, we present to you important information about the biological&hellip

The Kingdom Fungi is one of the most important taxonomic kingdom in biological classification, which contains thousands of species. The members of this kingdom are classified on the basis of&hellip


Class Gastropoda

Animals in class Gastropoda (&ldquostomach foot&rdquo) include well-known mollusks like snails, slugs, conchs, sea hares, and sea butterflies. Les gastropodes comprennent les espèces à coquille ainsi que les espèces à coquille réduite. These animals are asymmetrical and usually present a coiled shell. Shells may be planospiral (like a garden hose wound up), commonly seen in garden snails, or conispiral (like a spiral staircase), commonly seen in marine conches.

The visceral mass in the shelled species displays torsion around the perpendicular axis on the center of the foot, which is the key characteristic of this group, along with a foot that is modified for crawling. La plupart des gastéropodes ont une tête avec des tentacules, des yeux et un style. Une radula complexe est utilisée par le système digestif et facilite l'ingestion des aliments. Les yeux peuvent être absents chez certaines espèces de gastéropodes. The mantle cavity encloses the ctenidia (singluar: ctenidium) as well as a pair of nephridia (singular: nephridium).

Figure (PageIndex<1>) : Gastropod foot: Gastropods, such as this Roman snail, have a large foot that is modified for crawling.


Cats in Laboratories

More than 19,000 cats are abused in U.S. laboratories every year—in addition to the tens of thousands who are killed and sold to schools for cruel and crude classroom dissections. These cats are just as deserving of fulfilling lives and loving homes as the feline companions who purr on our laps.

Indeed, thousands of the cats who end up in laboratories or in classrooms are homeless animals who were betrayed by animal shelters. A PETA investigator who worked undercover inside the laboratories of the University of Utah discovered that a then-mandatory “pound-seizure” law had compelled local animal shelters to hand over hundreds of homeless dogs and cats to the university for use in invasive, painful, and often deadly experiments. One pregnant cat who had been purchased from a local animal shelter for $15 gave birth to eight kittens the very day that she arrived at the university. A chemical was injected into the kittens’ brains, and all the kittens died. In another experiment, a cat named Robert, who had also been bought from a local shelter, had a hole drilled into his skull and electrodes attached to his brain. Following PETA’s vigorous campaign, the university announced that it would no longer obtain animals from shelters, effectively ending pound seizure in the state of Utah.

A PETA investigation into cruel “sound localization” experiments at the University of Wisconsin–Madison revealed that experimenters drill holes into cats’ skulls, implant electrodes in their brains, and implant steel coils in their eyes. The cats are intentionally deafened and then killed. At Michigan State University, experimenters cut into cats’ faces, crushed their optic nerves, removed their eyes, and then killed them. In auditory studies, cats have their ears cut off and are locked in restraint chairs so that their brain activity can be measured in response to different sounds. In stroke experiments, blood flow to the cats’ brains or eyes is blocked, causing a stroke. In vision experiments, cats are raised in darkness, have one or both eyes sewn shut, or have their eyes removed. At a contract testing laboratory called Professional Laboratory and Research Services (PLRS), where PETA conducted an undercover investigation, cats suffered seizures and bled from the nose and mouth after an experimental chemical was applied to their skin. In spite of this severe reaction, the chemical was administered to the cats a second time the very same day. PLRS was shut down after PETA filed a complaint with federal authorities.

/>
A dwindling number of universities and hospitals continue to maim cats and kittens for cruel and crude intubation training exercises, in which the animals have hard plastic tubes repeatedly forced down their small, sensitive windpipes . This archaic practice—which can cause bleeding, swelling, scarring, collapsed lungs, and even death—continues, even though more effective and humane training methods exist.


Geoduck

The geoduck (pronounced "gooey duck") is a very, very large species of saltwater clam nNative to the northwest coast of North America and Southwestern Canada.

The shells can reach 15 to 20 centimeters in diameter, and the siphon, or neck, can grow as long as three-and-a-half feet. The average specimen weighs between one and three pounds, though people have reported finding geoducks weighing over 15 pounds.

They have been commercially harvested since 1989. Most sales go to Asia, where they are considered a delicacy and sell for about $30 a pound. The geoduck trade today is an $80-million-dollar-a-year US industry.

They also earn the title of one of the longest-living animals on the planet with a life expectancy of about 145 years (The oldest recorded at 160 years old).

The geoduck is the official mascot of The Evergreen State College located in Olympia, Washington. The school&aposs Latin motto, Omina extares means "Let it all hang out." I wonder what they&aposre referring to?


The 10 Strangest Animal Discoveries of 2015

Every year, scientists wade into jungles, deserts and museum collections to examine animals and, if they're lucky, discover a new species.

For instance, in 2015 researchers identified a ruby-red sea dragon off the coast of Australia, a new species of giant tortoise in the Galápagos Islands and an ancient spikey worm with 30 legs in China. As these newfound creatures are uncovered, it's important to protect them from pollution, habitat loss and the havoc caused by invasive species, especially as Earth enters its sixth mass extinction, experts say.

In the meantime, scientists are busy learning about these new animals, and whether these critters can inspire new materials, robots and medicines. Here's a look at 10 newly identified ─ and exceptionally strange ─ animals, both living and extinct. [101 Animal Shots You'll Go Wild Over]

1. Sneezing monkeys

"Snubby," the sneezing monkey, is nicknamed for its upturned nose that collects rainwater on wet days. The unusual white-and-black monkey lives in northern Myanmar, and can be heard sneezing off its "nose puddles" when it rains.

But the animal has a trick up its sleeve (or should we say nose?). It often tucks its head between its knees when it rains, so it won't spend all its time sneezing, according to the World Wildlife Fund (WWF).

Researchers announced the sneezing monkey (Rhinopithecus) to the world in 2010, but it's one of 211 new species discovered in the eastern Himalayas between 2009 and 2014, according to a new 2015 WWF report.

2. Smallest snail on Earth

A tiny snail in Borneo edged out a species in China for title of world's smallest snail. The teeny champion (Acmella nana) has a shiny, translucent white shell that measures about 0.027 inches (0.7 millimeters) tall, and it lives on limestone hills on the tropical island.

The pipsqueak is so small, researchers couldn't see it with their naked eyes in the wild. So they took a few shovels of dirt from the tropical rainforest and looked at the contents under a microscope. A. nana likely feeds on films of bacteria and fungi that grow on wet limestone, they told Live Science in November.

The tiny mollusk is one of 48 snail species the researchers identified in the study.

3. Terror Bird

Want to be terrified? Imagine a 10-foot-tall (3 meters) flightless bird chasing prey with its hooked beak. These giants, aptly named terror birds, lived in South America from about 50 million to 1.8 million years ago, and likely sent any animal they chased into a stricken panic.

In April, researchers announced they had discovered a new species of terror bird (Llallawavis scagliai) off the eastern coast of Argentina. The 3.5-million-year-old specimen is the most complete terror bird fossil on record, with about 90 percent of its bones intact.

An analysis of its inner ear structures suggests L. scagliai heard low-frequency sounds, meaning it could hear the low rumble of its prey's footsteps hitting the ground from far away, the researchers told Live Science in April.

4. Dementor Wasp

Researchers named a newfound wasp Ampulex dementor, or "dementor wasp" for short: The name was inspired by Harry Potter's dementors, ghostlike creatures that suck away a person's happy thoughts (and soul, if they're feeling ravenous). [See Photos of Other Newly Discovered, But Weird Species]

The wasp eats cockroaches in an impressively scary way. It injects venom into the cockroach's belly, turning its prey into an immobile "passive zombie," the researchers told Live Science in May. But the venom doesn't actually kill it, meaning the cockroach gets eaten alive by the dementor wasp afterward.

5. Hippo-size vacuum cleaner

It might not help clean the living room, but about 23 million years ago a hippo-size mammal used its long snout as a vacuum cleaner, suctioning up tasty morsels of marine algae and sea grass along the coast.

The newly identified extinct animal (Ounalashkastylus tomidai) belongs to the order Desmostylia, the only known order of marine mammals to go completely extinct, the researchers told Live Science in October.

The scientists found four O. tomidai skeletons, including one baby, on the Aleutian Islands' Unalaska.

"The baby tells us they had a breeding population up there," said study co-author Louis Jacobs, a vertebrate paleontologist at Southern Methodist University in Texas. "They must have stayed in sheltered areas to protect the young from surf and currents."

6. "Skeletorus" and "Sparklemuffin"

It's worth overcoming arachnophobia to get a good look at these two beauties, endearingly dubbed "Skeletorus" and "Sparklemuffin."

Both are peacock spiders, named for their bright colors and dancelike courtship rituals, Live Science reported in February.

Skeletorus (Maratus sceletus) looks like a cartoon skeleton with its black-and-white markings, whereas Sparklemuffin (Maratus jactatus) has red-and-blue coloring. Both are found in Australia, and showcase the diversity (and colors) of the peacock spider group. [See More Photos of Gorgeous Peacock Spiders]

7. Enormous sea scorpion

Iowa has a lot more than cornfields. During an excavation of an ancient meteorite impact crater in the Upper Iowa River, researchers uncovered the fossilized remains of human-size sea scorpions with both pointy and paddle-shaped limbs.

The sea scorpions (Pentecopterus decorahensis) likely ate bivalves and squishy eel-like creatures during their day, about 460 million years ago, the researchers told Live Science in September.

P. decorahensis are ancient arthropods that are closely related to horseshoe crabs and arachnids, making it an incredibly ancient relative of Skeletorus and Sparklemuffin.

8. Four-legged snake

Modern snakes slither around on their bellies, but 120 million years ago their ancestors sported four feet, each with five digits. [Photos: Weird 4-Legged Snake Was Transitional Creature]

The new species was serendipitously discovered in a museum exhibit of fossils from the Crato Formation in northeastern Brazil. The Solnhofen Museum in Germany had labeled it "Unknown fossil," but David Martill, a paleobiologist at the University of Portsmouth in the United Kingdom, gave it a long look. His jaw dropped when he realized it had four legs, Martill told Live Science in July.

Researchers named the 7.8-inch-long (20 centimeters) snake Tetrapodophis amplectus, literally, four-legged snake.

9. Pig-nosed rat with vampire teeth

An elusive rodent from the Indonesian island of Sulawesi is a newly identified species, and a weird one at that. The critter (Hyorhinomys stuempkei) has a hoglike nose and oversize upturned teeth that would make a vampire jealous.

"I had never seen a rat with a nose like that," Jacob Esselstyn, curator of mammals at Louisiana State University's Museum of Natural Science, told Live Science in October. "When I took it out of the trap, I knew it was a new species. There was never any doubt in my mind."

10. T. rex's vegetarian cousin

Tyrannosaure rex is known for its bone-crushing bite and knifelike teeth, but the beast's lust for meat wasn't shared by its cousin, the newfound Chilesaurus diegosuarezi.

Diego Suárez, the 7-year-old son of a paleontologist, discovered a C. diegosuarezi fossil during a 2010 excavation in southern Chile. A thorough dig yielded more than a dozen individuals ranging in size from a turkey to one that was nearly 10 feet (3 m) long. They were also strict plant-eaters.

The 145-million-year-old dinosaurs are oddballs, with characteristics belonging to theropods (mostly meat-eating, bipedal dinosaurs) and plant-eaters.

"It just shows that we really don't know much about dinosaurs at all," said Thomas Carr, an associate professor of biology at Carthage College in Wisconsin and a vertebrate paleontologist, who was not involved in the study.


1. Siberian Tiger -

Two Siberian tigers chasing prey. Image credit: GUDKOV ANDREY/Shutterstock.com

One of the most iconic species of the taiga definitely finds mention in our list of "What Animals Live In The Taiga?" The endangered Siberian tiger (Panthera tigris altaica) once occupied large parts of taiga habitat in eastern Russia, north-eastern China, Korea, and Eastern Mongolia. Currently, only a small population of the Siberian tiger remains in the Primorye Province and the Sikhote Alin mountain region in far-eastern Russia. Years of indiscriminate poaching has severely reduced the Siberian tiger population. Intense conservation efforts attempted to improve the status of the Siberian tigers bore some success when the number of these tigers increased to 480-540 from 331-393 adult and subadult tigers. Siberian musk deer, Siberian roe deer, Manchurian sika deer, moose, hares, pikas, rabbits, etc., are some of the prey species of the Siberian tiger.


Voir la vidéo: Sons danimaux pour enfants - Bruit danimaux (Janvier 2023).